Quel sucre choisir?

Quel sucre choisir ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Le sucre complet

La canne à sucre est pressée, en résulte un jus qui sera concentré par une cuisson, le seul additif est une cuillère de chaux pour 500 litre de jus, servant à le clarifier. Des grumeaux vont se former, ils vont être séchés puis râpés. Ici, une grande partie des éléments nutritifs de la canne à sucre sont conservés, contrairement au sucre blanc qui n’en contient aucun. Ainsi, le sucre complet se compose de calcium, du fer, du magnésium, du phosphore, des vitamines B1, B2, B3, B6. Le sucre complet prévient l’anémie, la constipation, la carie dentaire. Le sucre complet a un très bon goût et une odeur très caractéristique.

  • Le sucre roux bio

Contrairement au sucre roux industriel qui est du sucre blanc raffiné mélangé à du caramel, le sucre roux bio est en fait un sucre complet débarrassé de sa mélasse. Il est donc beaucoup moins riche en minéraux et vitamines que le sucre complet. Ce sucre est tout à fait adapté pour les pâtisseries.

  • La mélasse.

Sa saveur forte et corsée a ses amateurs. C’est un aliment très riche en minéraux : calcium, chrome, cuivre, fer, potassium, zinc et vitamines B. C’est un bon reminéralisant. 2 cuillères par jour couvrent nos besoins en fer et chrome. A utiliser pour édulcorer yaourts, boissons…cela donne une texture très moelleuse aux gâteaux.

  • Les sirops de céréales : blé, mais, orge :

Ces sirops sont obtenus par la fermentation des amidons de ces céréales. Le sirop d’ orge est obtenu par fermentation de l’orge germé. Ces produits fatiguent moins le pancréas que les sucres industriels et contiennent des éléments nutritifs du magnésium et du potassium. Les sirops de riz et de mais sont exempts de gluten. Leur goût assez neutre les rend très polyvalent pour sucrer compotes, yaourts, boissons. Ils peuvent remplacer le sucre dans les pâtisseries ou entremets.

  • Le sirop d’érable :

Il faut 40 à 50 litres de sève d’érable pour 1kg de sirop. Autant dire que c’est un produit très concentré. Mais ce sirop contient quand même du calcium, du fer, manganèse, phosphore, potassium, silice et soufre. C’est un bon sucre pour les enfants. Il agrémente crêpes, tartines, yaourts…En général, les sirops d’érable non bio sont des sirops de glucose aromatisés.

  • Le sirop d’agave :

L’agave est un cactus mexicain. Sa sève est concentrée par évaporation. Son sirop est riche en fructose, sucre très bien assimilé et fer, calcium, potassium, magnésium. C’est une sucre qui ne provoque pas de pic de glycémie et peut être proposé aux diabétiques. Il a un goût très fin. Éviter de le cuire.

C’est une plante amazonienne au pouvoir très sucrant, 300 fois plus que le sucre. Cependant elle modifie très peu le taux de glucose dans le sang ce qui est très intéressant pour les diabétiques. Elle apporte des vitamines C et B, des minéraux, flavonoïde, chlorophylle. La stévia supporte bien la cuisson.

C’est l’un des produits les plus naturels puisqu’il n’a subit aucune transformation ; c’est un aliment cru et spécifique. A consommer quand même modérément car il est concentré en éléments actifs comme les enzymes (assurant une meilleure digestion et une facilitation des échanges métaboliques),  des antibiotiques, oligoéléments et vitamines. S’assurer que le miel soit toujours biologique car non traité par la chauffe des rayons (destruction des enzymes spécifiques) et non enrichi en sirop de glucose. Éviter de le cuire pour profiter des bienfaits du miel et déconseiller aux diabétiques car il élève la glycémie. Utiliser pour sucrer les tisanes, le lait, sur les tartines, sur les crêpes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>